Partager :

Ethiopie

Berceau de l'Humanité

Considérée comme un berceau de l'humanité, c'est la deuxième plus ancienne nation chrétienne au monde. Cette nation d'Afrique orientale possède une Histoire et une culture des plus fascinantes. Seul État d'Afrique à n'avoir jamais connu la colonisation, l'Éthiopie est forte d'une fière tradition de lutte pour l'indépendance. Elle se distingue également par une variété de paysages insoupçonnée, généré par des climats plus variés qu'on ne l'imagine et un riche héritage chrétien orthodoxe, qu'elle a su préserver malgré la conversion des pays voisins à l'islam. De toute évidence, un voyage en Éthiopie reste une aventure étonnante et les voyageurs y sont accueilli avec un grand sens de l'hospitalité.

  • Voyage en avion
  • Nouveau programme

Circuit 17 jours - 14 nuits


A partir de 4.390 € TTC par personne
  • 1er j

    Destination Addis Abeba

    Transfert jusqu'à l'aéroport de départ. Assistance aux formalités d'enregistrement et envol à destination d'Addis Abeba. à bord.

  • 2e j

    Addis Abeba

    Arrivée à Addis Abeba en début de matinée. Accueil par notre guide francophone et départ pour la visite d'Addis Abeba. Cette ville fut créée et inventée de toutes pièces par l'empereur Ménélik II à la fin du XIXe s. Addis a la particularité d'être très urbanisée et pourtant de garder un peu partout de grands espaces verts. Chaque habitation conserve son « petit coin de jardin ». Découverte des collines d'Entoto qui culminent à 3200 mètres au dessus de la ville. La promenade est très agréable à l'ombre des eucalyptus. Visite de la cathédrale de la Saint Trinité où repose le dernier empereur, Haïlé Sélassié. . Visite du musée national qui abrite en autre les restes de Lucy, vieille de plus de 3,2 millions d'années, ainsi que le musée ethnographique situé dans l'ancien palais d'Haïlé Sélassié. .

  • 3e j

    Addis Abeba Bahir Dar

    Transfert à l'aéroport et vol à destination de Bahir Dar. Arrivée et départ pour une excursion aux chutes du Nil Bleu, connues localement sous le nom de Tiss Isat "l’eau qui fume". Découverte du village de Tissa Abay et promenade à pied de 30 à 45 minutes. Les chutes s’étendaient sur une largeur de 400 m mais le Nil Bleu a été détourné en partie pour alimenter une centrale électrique, cependant le spectacle reste magnifique avec une chute de 45 m de hauteur. Le Nil bleu est rejoint plus loin par le Nil blanc pour devenir le grand Nil. à Bahir Dar. Visite du marché quotidien coloré de Bahir Dar. Installation à l'hôtel. .

  • 4e j

    Dahir Dar Gondar

    Départ pour une promenade en bateau sur le lac Tana jusqu'à la péninsule de Zégué. La traversée permet de côtoyer les autres embarcations naviguant sur le lac, parfois fragiles et étranges, construites en papyrus par les femmes habitant un village situé à quelques kilomètres de Bahir Dar. Arrivée sur la péninsule au cœur d'une végétation luxuriante où se mêlent plantations de café, genévriers géants et superbes sycomores. Visite de Ura Kidna Mirhet du XIVe s. qui est l'un des plus importants sanctuaires du lac Tana. . Continuation vers Gondar. L’itinéraire permet graduellement de découvrir un paysage de plus en plus montagneux jusqu’à ce qu’un piton rocheux s’impose dans le paysage. Villages et gros bourgs sont dominés par l’imposant et majestueux massif du Tsellenti. Plus au nord les montagnes du Simiens et le plus haut sommet d’Éthiopie, le Raz Dejen à 4543 m. Installation à l'hôtel. .

  • 5e j

    Gondar

    Visite de Gondar. Découverte de cette ville étonnante construite sur les contreforts du Simien. Son histoire est riche, capitale des souverains éthiopiens du XVIIe s. au XIXe s. C'est en 1635 que le roi Fasilidas entreprendra un important programme de construction pour faire de Gondar sa capitale. . Visite de la cité impériale et de ses mystérieux châteaux construits au XVIIe s. mais pourtant d'inspiration médiévale, certains semblent plus européens qu’africains. Découverte du bassin de Fasilidas, à l’origine construit pour les ébats de la famille royale mais utilisé de nos jours pour des cérémonies religieuses. On admire les superbes peintures murales de l’église de Debre Berhan Selassie, la plus célèbre d’Ethiopie. Arrêt au marché. .

  • 6e j

    Gondar Axoum

    Départ en direction d’Axoum par la magnifique et très spectaculaire route qui traverse la région du Simiens en traversant les gorges du Tekeze, véritables "montagnes russes". en cours de route. Arrivée à Axoum, ville au passé deux fois millénaire, inscrite au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, fut durant le 1er millénaire le grand emporium de l’or et de l’ivoire et était relié par une piste à la Mer Rouge. Axoum est considérée comme une ville sainte : selon la tradition Ménélik Ier, fils de la reine de Saba et du roi Salomon, y serait né et y aurait apporté de Jérusalem, l'Arche d'Alliance. Installation à l'hôtel. .

  • 7e j

    Axoum

    Découverte d'Axoum. Il y a 2000 ans, le royaume d'Axoum constituait la puissance la plus importante de l'Est de l'Afrique. Au centre de la cité trône l'espace des principales stèles géantes. Plus loin le palais de l'empereur Kaleb, les bassins, les tombes souterraines et au-delà les vestiges du palais de la reine de Saba. . Dans l'après-midi découverte de l'église Sainte-Marie de Sion et de la cathédrale. C'est ici, dans la chapelle interdite, dans laquelle personne n'est autorisé à entrer, que serait conservé "l'Arche d'Alliance" le coffre contenant les tables de la loi de Moïse, mais aussi d'autres fabuleuses reliques. Visite du musée archéologique qui abrite plusieurs pierres gravées en sabéen ou en Geez. .

  • 8e j

    Axoum Mekelle

    Journée consacrée à la découverte des églises rupestres du Tigré, fidèles gardiennes de la foi. Reprise de la route vers le Sud, cette dernière s’enroule et se déroule jusqu’au col Alégoua (3020 m). Arrêts prévus dans quelques unes des églises et monastères de la région : Teka Tesfaye, Medhane Alem Adi Kasho aux dimensions impressionnantes, Michael Melehaizengi et la minuscule église de Petros We Paulos creusée à flanc de falaise. à Adigrat. Puis arrivée aux églises rupestres d’Abraham Atsbeha et De Gum Selassié. Ces églises accrochées dans les parois de pitons rocheux sont les témoins de la grande histoire des chrétiens d’Éthiopie. Continuation vers Mekelle. .

  • 9e j

    Mekelle Lalibela

    Départ pour la ville de Lalibela, la traversée de la campagne de Lasta est tout simplement magnifique. On entre en pays Agaw, vraisemblablement le centre politique de l’Abyssinie pendant la période peu connue qui suivit la chute d’Axoum et précéda l’avènement de la dynastie Zagwe. en cours de route. Arrivée en fin de journée à Lalibela. Construite sur le flanc des monts Lasta et fondée par la dynastie Zagoué, Lalibela offre un des plus beaux ensembles d’églises monolithes. .

  • 10e j

    Lalibela

    Visite de Lalibela. Elle abrite l'un des plus beaux ensembles architecturaux de toute la chrétienté. On l'appelle aussi la "Jerusalem Noire". Visite du premier groupe de ces mystérieuses constructions creusées au cœur même de la montagne et reliées entre elles par des tunnels, ruelles et autres labyrinthes. en cours de visite. Continuation avec le second groupe d'églises du Sud de la ville, où se trouve notamment l'église Saint-Georges qui affiche une architecture cruciforme. Le dédale des salles hypogées contient des collections de peintures sur toile et quelques restes de peintures murales presque effacées. De souterrain en escaliers, on accède à une terrasse puis on replonge pour découvrir Biet Abba Libanos. .

  • 11e j

    Lalibela Langano

    Transfert à l'aéroport de Lalibela pour le vol à destination d'Addis Abeba. Arrivée et départ par la route en direction du sud du pays. C'est ici la vallée du Rift émaillée en Éthiopie de sept grands lacs. Premier arrêt au lac Ziway, reconnaissable à sa forme ovale. La nature a pris sa place et il n'est pas rare d'y apercevoir, à l'ombre des figuiers sycomores hérons, pélicans ou autres marabouts. en cours de route. Visite de Tiya , site classé par l’Unesco comme patrimoine mondial. Tiya est un site de stèles décorées de symboles. Continuation vers Langano. .

  • 12e j

    Langano Arbaminch

    Route vers Arba Minch à travers les paysages magnifiques des peuples Hadiya et Wolayita. en cours de route à Sodo. Une visite du village sera l’occasion d’évoquer l’importance pour cette ethnie de l’Ensat. Cette plante, qui ressemble au bananier, peut atteindre 8 à 9 m de haut. Dégustation de la spécialité locale. Les Dorzé sont également réputés pour leurs tissages et pour leurs polyphonies vocales. Leurs habitations, le plus souvent faites de torchis et de chaume, sont dotées de toits caractéristiques, coniques ou quelquefois pyramidaux, elles sont étonnantes et peuvent atteindre 8 à 12 m de haut. Continuation vers ArbaMinch. .

  • 13e j

    Arbaminch Jinka

    Départ le matin pour Jinka et visite du village de Konso. Les rituels associés au culte des anciens tiennent un rôle capital dans la communauté. C'est pourquoi les Konso érigent des totems en bois sculpté, les wakas, qui rendent hommage aux défunts. en cours de route.Superbe itinéraire s'ouvrant sur d'agréables paysages alors que la route contourne de douces collines. La découverte de nombreuses ethnies différentes donne à ce voyage un intérêt tout particulier. Rencontre avec les Tsemay qui vivent aux environs et de part et d’autre de la rivière Woito. Puis arrêt visite des Benna au petit village de Key Afer et enfin les Ari au village de Kako. Route jusqu’à Jinka, porte d’entrée du parc Mago. .

  • 14e j

    Jinka Turmi

    Départ le matin au parc national de Mago. Découverte de la végétation du parc où vivent de petites antilopes, les splendides pintades bleues, des koudous, des écureuils, des myriades de papillons blancs, jaunes ou bleus. Visite du village Mursi. Ces tribus cultivent la terre et élèvent du bétail. Les femmes portent le plateau d'argile inséré dans la lèvre inférieure, parfois aussi dans le lobe de l'oreille. Les hommes Mursi, drapés dans des étoffes colorées, sont les derniers guerriers nus. à Jinka. Continuation vers Turmi, le centre de la région, là où se retrouvent les habitants des fascinants groupes ethnoculturels des Hamer. L'ambiance du marché du lundi est incroyable qu'il ne faut surtout pas manquer si on voyage dans le sud de l’Éthiopie. .

  • 15e j

    Turmi Arbaminch

    Départ de bonne heure pour Arbaminch et arrêt au village de Alduba où se tient le marché tous les mardis. Visite du village du peuple des nomades de Erbore près du lac Stefanie. Auparavant animistes, ils sont devenus depuis peu musulmans. Les vêtements, les bijoux, les peintures sur le corps sont incroyables. en cours de route. La route continue dans la savane, le long des montagnes de Men, puis monte vers les monts Karkerte. Retour dans la petite ville d'Arbaminch. Observation des gazelles, dik-dik, zèbres, oryx, singes, quelques spécimens d’oiseaux. .

  • 16e j

    Lac Chamo et retour

    Départ pour une excursion en bateau sur le lac Chamo, qui permet de se "promener" au milieu des crocodiles et hippopotames, qui cohabitent tranquillement avec les pélicans et autres aigles blancs. . Transfert à l'aéroport d'Arbaminch pour le vol à destination d'Addis Abeba. Transfert en ville. et soirée traditionnelle. L'endroit choisi est aussi le lieu de rendez-vous des éthiopiens. Cuisine excellente servie sur ces curieuses tables rondes. Transfert à l'aéroport pour le vol retour vers la France. à bord.

  • 17e j

    Voyage retour

    Petit déjeuner à bord et arrivée dans la matinée. Transfert retour vers les localités de départ.